Ecrivain public et secrétaire indépendante

Bonjour et bienvenue sur mon blog



lundi 13 février 2012

Le Haricot Magique


Il y a quelques jours, j'ai eu le plaisir de rencontrer Laetitia Simo Kamgho et de découvrir son univers que j'ai adoré et que j'ai très envie de partager avec vous. Déjà rien que le nom qu'elle a choisi, Le Haricot Magique, m'évoque le fait de sortir de la grisaille, de dépasser les nuages pour se retrouver sous le ciel bleu et le soleil. Tout un programme... Allons à sa rencontre.


Bonjour Laetitia, bienvenue sur mon blog.
Bonjour Cendrine, merci pour ton accueil.
                                                                                                    
Peux-tu nous parler un peu de toi ? Qui es-tu ?
Avec plaisir…
La première chose qui me vient à l’esprit est que je suis une personne passionnée et qu’il m’est assez pénible de faire des choses qui ne me passionnent pas. Lorsque c’est le cas, je vis de l’impatience, de la lassitude, du stress, voire de la colère... Je me suis rendu compte un jour que je passais l’essentiel de mes journées à faire des choses parce que je m’y croyais obligée, pour payer mes factures, pour exister socialement, pour être aimée, pour vivre tout simplement… Puis j’ai réalisé que je ne vivais pas, mais que je ne faisais que « survivre » ! Je me suis alors regardée en face et je me suis dit : « Laetitia, il est temps d’arrêter de te plaindre et de commencer à te créer une vie qui te passionnera ! ».
J’ai alors décidé de faire de ma passion mon métier et d’ainsi aider les autres à transformer leur vie. Et puisqu’il est difficile d’amener quelqu’un là où l’on n’est jamais allé, j’ai utilisé sur ma propre vie, toutes les approches et techniques que je propose à ma clientèle. Et depuis, même lorsque la vie me donne du fil à retordre, je la trouve toujours passionnante…

Quel est ton parcours ?
Après mon Bac en Sciences médico-sociales, j’ai poursuivi mes études et j’ai décroché mon DE de Conseillère en Economie Sociale et Familiale. Après une première expérience professionnelle dans un Foyer de Jeunes Filles, j’ai décidé de mettre ma carrière entre parenthèses pour élever mon enfant. Ce n’est que lorsqu’il est entré à l’Ecole Primaire que j’ai senti que j’avais besoin de me spécialiser dans la relation d’aide. J’ai parallèlement commencé à faire un travail sur moi car je vivais une période difficile au niveau familial qui s’est finalement terminée par un divorce. Une expérience douloureuse qui m’a aidée à « grandir » et à choisir ma spécialité : le Conseil Conjugal et Familial. J’ai occupé plusieurs emplois et stages dans diverses structures toujours liées à la famille, jusqu’à ce que je décide de créer ma propre activité. Passionnée par le développement personnel - je le pratique depuis 2001 - j’ai réalisé mon projet étape par étape, et je me suis formée dans une école québécoise qui propose des concepts novateurs en matière de relation d’aide et ainsi que des techniques de croissance personnelle facilement applicables au quotidien.


Le Haricot Magique… Pourquoi ce nom ?
Le Haricot Magique, pour symboliser la croissance personnelle. Nous avons tous en nous des rêves, des choses qui ne demandent qu’à voir le jour, des graines qui attendent de germer. Nous avons tous au dessus de nous des problèmes, des peurs, des difficultés, des nuages noirs qui nous empêchent de voir nos possibilités, notre potentiel endormi, et de nous rendre compte qu’au-delà de ces obstacles, les choses sont possibles, le ciel est bleu et le soleil brille. Le Haricot magique pour illustrer le fait que lorsqu’on s’élève intérieurement, lorsqu’on est suffisamment « grand » pour dépasser ces « nuages », on voit les choses sous un angle différent : on les voit d’en haut, le ciel est bleu, et tout est plus clair. Mais avant ça, il faut faire germer la graine et  faire pousser la plante…
Comment l’idée m’est-elle venue ? Toute l’histoire est relatée sur mon site internet Le Haricot Magique
 

Que penses-tu pouvoir apporter à ceux qui viendront te voir ?
Je me suis attachée à créer un environnement qui soit à la fois relaxant et ressourçant, reposant et dynamique. J’espère que les personnes qui viendront se sentiront à leur aise et pourront se couper un peu de leur quotidien pour explorer ce qui se passe en elles, quels sont leurs rêves et trouver l’énergie de les réaliser…
En ce qui concerne mon travail d’accompagnement, mon rôle consiste à :
  • me mettre à l'écoute de leur souffrance en leur apportant un soutien psychologique au moyen d'un espace de parole sécurisant
  • les accompagner dans l’exploration de leurs émotions et les aider à prendre conscience de leurs besoins.
  • les amener ainsi à trouver en elles leurs propres réponses, leurs propres solutions.
  • et enfin, les encourager à reconnaître et à développer leurs ressources personnelles de sorte à ce qu’elles puissent se créer une vie conforme à leurs désirs.
Au-delà de ce travail, j’espère leur transmettre une nouvelle façon de voir la vie afin de donner du sens aux évènements, de mieux les vivre. Je leur offre aussi mon expérience ainsi que mes valeurs et qualités personnelles à savoir la liberté, le respect, la créativité et l’humour parfois très utile pour dédramatiser les situations.

Quels sont tes projets dans un avenir proche ou plus lointain ?
Dans un avenir proche, je souhaite constituer un ou plusieurs groupes de parole intitulés « Choisir le changement » qui se réuniront deux fois par mois. Nous y aborderons, en lien avec les problématiques abordées par les participants, des thèmes tels que choisir ou subir, être victime ou être responsable, le stress ou le lâcher-prise, le processus de décision, les résistances au changement, les étapes du changement, etc.

Dans un avenir plus lointain, j’envisage de proposer des stages ou séminaires de plusieurs jours, seule et/ou en collaboration avec d’autres thérapeutes ou structures sociales.

Merci pour votre attention, et rendez-vous à mon cabinet ou sur mon site internet pour une simple visite découverte des lieux et de ce que je vous propose.

 Au plaisir de vous rencontrer, 
Laetitia


N'hésitez pas à aller découvrir ce jardin paisible dans lequel vous pourrez vous détendre et semer, avec l'aide de Laetitia, votre haricot magique pour dépasser les nuages...
 


dimanche 6 novembre 2011

La haine





La haine
Depuis le jour de ma naissance
Elle me poursuit comme une vengeance
Elle a saccagé mon enfance
Et engendré trop de souffrances

La haine
C’est cette sœur qui me déteste
Que me détruit comme une peste
De qui je dois me protéger
Pour avoir une chance  d’exister

La haine
Je veux qu’elle sorte de ma vie
Et maintenant je la défie
Toute prête à l’affronter de face
Pour qu’enfin je m’en débarrasse.

mardi 25 octobre 2011

Les personnes handicapées : des consommateurs comme les autres


Oui mais voilà... Comment peuvent faire les personnes handicapées pour acheter vos produits ou services en ligne si votre site ne leur est pas accessible ??? Vous n'y aviez jamais songé ? Et pourtant il existe des moyens pour mettre votre site aux normes...

Maxime c'est son créneau, et pour cause : le handicap, il vit avec... En dehors d'être un webmaster de talent, il est aussi un remarquable rédacteur et, vous l'avez compris, s'est spécialisé dans l'accessibilité des personnes handicapées.

Faisons sa connaissance avant de découvrir son avant première.

"Bonjour Maxime, ravie de t’accueillir sur mon blog.


Prêt pour l’interview ? C’est parti :


Pourrais-tu nous parler un peu de toi ? Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Que fais-tu ?


Bonjour Cendrine et bonjour aux lecteurs de ce blog ! Je suis Maxime Viry, entrepreneur de 27 ans dans le domaine du Web, originaire des Vosges et résidant à Nancy depuis une dizaine d'années.
Je suis marié à une charmante jeune femme, qui fera de moi un papa assurément gaga au printemps 2012.
Accessoirement je suis aussi socialement déviant. En effet je vis depuis ma plus tendre enfance avec un qualificatif qui fait peur ou qui dérange : je suis handicapé. Handicapé moteur peut-on même préciser (mais j'ai un temps d'avance sur l'automobile, je roule à l'électrique). Ce n'est pas une malédiction, pas plus un honneur qui m’est fait, mais un élément de taille avec lequel j'ai dû apprendre à composer au quotidien.
Pas question d'attirer la pitié ou l'infantilisation, je les ai eues en horreur pendant des années. Je leur préfère de très loin la sympathie sincère et « l'exemple » par l'action.

Quel est ton parcours ? Comment t’es venue l’idée de te lancer dans le monde de l’entrepreneuriat ?

Après un cursus littéraire dans les Vosges j'ai choisi de m'orienter dans la voie de l'informatique et de la communication, raison pour laquelle j'ai suivi le DUT services et réseaux de communication. Cette formation très généraliste m'a permis d'acquérir des bases solides dans des domaines qui me semblaient à l'époque diamétralement opposés mais dont je vois aujourd'hui la complémentarité : multimédia, marketing, communication, graphisme, développement.
Après obtention du diplôme, j'ai saisi l'opportunité d'aller vivre à Nancy où j'ai pu profiter pendant quelques temps du plaisir d'étudier pour apprendre. Cette période transitoire n'a pas eu d'impact majeur sur ma situation professionnelle de part son contenu pédagogique, en revanche elle s'est avérée fondamentale d'un point de vue personnel. À travers les contacts que j'ai tissés et ma propre expérience, j'ai découvert en profondeur le monde du handicap qui, paradoxalement, m'était totalement inconnu jusqu'alors.
Et puis j'ai décidé de quitter les bancs de l'école pour le poste de travail. Je suis revenu à mes premiers amours, le Web, et ai cherché à rejoindre une agence. Après plusieurs mois de recherche, le dirigeant d'une agence Web m'a offert une opportunité sur laquelle j'ai sauté immédiatement. Cette expérience m'a permis d'obtenir la crédibilité et les compétences que je souhaitais développer.
Le handicap a fini par me rattraper et je sentais de plus en plus grand le besoin de me rapprocher de ce secteur et de voler de mes propres ailes. C'est à ce moment que j'ai pris la décision de m'installer en tant que concepteur Web indépendant spécialisé dans l'accessibilité numérique, ce qui m'a permis d'appréhender une autre facette de mon métier : la gestion du projet.

Et puis vient le temps où il devient difficile de poursuivre son chemin seul, même en faisant appel à d'autres prestataires indépendants. D'autre part, la réalisation de mes autres projets ne pouvait s'accomplir qu'avec le soutien d'une équipe de spécialistes, c'est ainsi qu'est née l'agence WebQualIT.




 Ton créneau c’est l’accessibilité aux personnes handicapées. Peux-tu nous en dire plus ?

La définition de Tim Berners-Lee, créateur du W3C (World Wide Web Consortium), présente en quelques mots les fondements de l’accessibilité Web : «Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quel que soit leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales.»
Plus concrètement, la mise en conformité d'un site Web aux critères d'accessibilité nécessite le respect rigoureux des différentes réglementations en vigueur. En France, la réglementation officielle pour les sites publics est le RGAA (Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations), correspondant au référentiel AccessiWeb, qui est lui-même une traduction de la réglementation internationale WAI (Web Accessibility Initiative).
Un site accessible pour qui ? Tout le monde ! Rendre un site accessible ne signifie pas qu'il soit utilisable uniquement pour les personnes non-voyantes, qui naviguent au clavier, qui utilisent un Smartphone pour surfer ou qui ont une bande passante acheminée par les corbeaux. Un site Web accessible est profitable à tous, ça ne l'empêche pas d'être beau et à vrai dire un utilisateur valide ne saurait faire la différence entre un site accessible (s’il est bien fait) et un site non-accessible.
Pour les personnes qui s'intéressent à l'accessibilité numérique, je vous invite à consulter le site handi-pratique.

L’accessibilité aux personnes handicapées, mais pas que… Peux-tu nous présenter les autres facettes de ton activité ?

Tu as tout à fait raison, nous sommes spécialisés en accessibilité numérique mais cela n'est pas notre seul domaine d'intervention. Mon équipe rassemble toutes les compétences nécessaires à la réalisation de sites Web de qualité : graphisme, référencement, programmation Web, contenu rédactionnel, gestion des réseaux sociaux, stratégies de vente en ligne… Nous prenons en charge tous les aspects liés à la stratégie de communication en ligne.
Au sujet de la communication papier, nous avons mis en place une technologie qui nous permet de réaliser des documents en braille tout en maintenant un confort de lecture et une esthétique digne de ce nom pour les personnes voyantes.
Enfin, nous accordons énormément d'importance au partage du savoir, des informations et à l'échange. À ce titre nous dédions une grande partie de notre temps de travail à la rédaction d'articles gratuits sur des sites que nous avons créés… Avec pour thématique centrale le handicap.


Et pour le futur ? Quels sont tes projets ?

Les projets ne manquent pas pour les années et les mois à venir. La priorité est de poursuivre le développement de la société. Nous allons également élargir notre galaxie de sites à caractère informatif.
J’ai dans les cartons un gros projet concernant l'accès aux loisirs et aux voyages pour les personnes en situation de handicap, handi-vacances, que j'espère pouvoir commencer à mettre en place dès que possible.
Il y a également un certain nombre d'idées qui trottent dans ma tête, notamment au sujet de l'immobilier et le logement pour les personnes handicapées, avec à la clé l'évaluation des biens selon le niveau d'aménagement et d'accessibilité.


Et si je te donne un espace de parole libre, qu’as-tu envie de nous dire ?

Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu’au bout ! Et merci à toi Cendrine de m'avoir invité. Si certains lecteurs ont envie de prendre contact avec moi, pas d'hésitation à avoir, je ne mords pas !
  
Merci Maxime d'avoir joué le jeu et de nous avoir permis de faire ta connaissance."

Maxime, on le connait, on l'a rencontré et on sait ce qu'il vaut, c'est pour ça que l'équipe Eligue vous le recommande.

Envie de savoir si votre site est accessible, bien référencé, comment il se situe sur les réseaux sociaux et si son contenu est pertinent ? Le tout gratuitement ? Découvrez son avant première sur Eligue.

Envie de trouver un sous-traitant de qualité pour proposer plus de services à vos clients ? Découvrez ses domaines d'expertise.

Intéressé(e) ? Il ne vous reste plus qu'à prendre rendez-vous pour préparer tout ça avec lui. Je confirme, il ne mord pas...